Jugement sur la prière et les symboles religieux à Saguenay
Le MLQ va en Cour suprême. Il a besoin de votre aide.


La Cour d’appel du Québec a tranché en faveur du maire Tremblay de la ville de Saguenay. Elle estime que les séances du conseil municipal peuvent commencer par une prière et que la présence de symboles religieux dans la salle du conseil est permise. Les partisans d’un Québec véritablement laïque ne sont pas d’accord.


La démarche est coûteuse. Nous avons besoin de votre appui.
Vous voulez un Québec laïque?  Vous pouvez contribuer au Fonds de défense pour la liberté de conscience!


Par PayPal sur ce site http://www.mlq.qc.ca






ou


Par chèque à l’ordre du Mouvement laïque québécois,
CP 32132, Succursale Saint-André, Montréal, QC, H2L 4Y5


Pour de plus amples renseignements, communiquez avec la présidente du MLQ, Lucie Jobin :  514-985-5840


MERCI DE VOTRE SOUTIEN !

Mission

Laicité

Le Mouvement laique québécois milite en faveur de la liberté de conscience.

En savoir plus »

Adhésion / Financement

Ensemble pour un monde meilleur

Vous êtes invités à devenir membre du Mouvement laïque québécois.

Tous les dons sont les bienvenus.

En savoir plus »

Prix Condorcet-Dessaulles

Le Prix Condorcet-Dessaulles 2013 a été remis à l’historien Yvan Lamonde

Yvan Lamonde

______________________________________________

Le Prix Condorcet-Dessaules 2012 a été remis à
Christiane Pelchat
et à
Caroline Beauchamp

L’une et l’autre ont été à l’initiative de la rédaction de
l’Avis du Conseil du statut de la femme,
Affirmer la laïcité un pas de plus vers l’égalité entre les femmes et les hommes,
publié en mars 2011.
Les deux juristes de formation ont contribué d’une manière significative
à la promotion de la laïcité, nous invitant à un débat et à une réflexion sur
la nécessité de nous doter d’une politique de la laïcité au Québec.

Christiane Pelchat

Caroline Beauchamp

La cérémonie de remise du prix 2012 a eu lieu le dimanche, 18 novembre 2012, au Centre Humaniste.  Pour lire les allocutions de la cérémonie, vous êtes priés d’accéder à la rubrique PRIX de ce site.

________

En 2011, le Prix Condorcet-Dessaulles a été remis au Syndicat de la fonction publique du Québec

____________

En 2010, aucun prix ne fut décerné.

____________

Le prix Condorcet-Dessaulles 2009 a été remis à monsieur Guy Rocher.

 

En savoir plus »

Blogue

Conférence de presse

Montréal le 7 octobre 2014 : Dans moins d’une semaine, la Cour suprême aura à trancher sur deux enjeux importants pour l’ensemble de la société québécoise, soit le respect de la liberté de conscience des citoyens, droit reconnu par les chartes canadienne et québécoise et la neutralité de l’État et des institutions publiques à l’égard des religions.

L’audition du 14 octobre prochain à la Cour suprême mettra en présence le Mouvement laïque québécois et la ville de Saguenay et portera sur la cause de la récitation de la prière et sur la présence de symboles religieux à l’hôtel de ville de Saguenay

Le MLQ tiendra une conférence de presse pour souligner l’importance de cette audition à la Cour suprême, le mercredi 8 octobre à 10 heures au Centre humaniste de Montréal, 1225 boul. St-Joseph Est, Montréal  H2J 1L7, métro Laurier.

Seront présents, Lucie Jobin, présidente du Mouvement laïque québécois, Michel Lincourt et Bernard Andrès, … Pour la suite du texte, cliquez ici »

Journée internationale de la Libre Pensée

Journée internationale de la Libre Pensée

-         20 septembre 2014 –

 

Amis, citoyens, compagnons, camarades,

Je vous apporte le salut fraternel de la Fédération nationale de la Libre Pensée et de l’Association Internationale de la Libre Pensée.

C’est au IIème Congrès de l’A.I.L.P. de Mar del Plata en Argentine qu’il fut décidé de faire du 20 septembre, la journée internationale de la Libre Pensée sur tous les continents. Cette date du 20 septembre est chère au cœur de nos camarades libres penseurs latino-américains. Il existe un grand nombre d’associations du 20 septembre dans les pays du cône sud de l’Amérique.

Ces associations honorent ainsi l’action de Giuseppe Garibaldi, surnommé le héros des deux-mondes. La Libre Pensée associe depuis longtemps deux grands personnages dans la lutte pour l’émancipation universelle : Simon Bolivar et Giuseppe Garibaldi.

Ils ont bien des points communs. Simon Bolivar combattit toute sa vie, périlleuse et romanesque, pour l’indépendance des pays de l’Amérique … Pour la suite du texte, cliquez ici »

Laïcité : coïtus interruptus

Laïcité : coïtus interruptus

Michel Lincourt PhD
11 juillet 2014

Avec la défaite du Parti québécois à la dernière élection québécoise, le débat sur la laïcité s’est brusquement arrêté.  Il avait fait rage du 20 août 2013 au 7 avril 2014 : 231 jours d’empoignades quotidiennes.  Puis, plus rien.

Coïtus interruptus

Sans contredit, ce fut le plus spectaculaire coïtus interruptus collectif de notre histoire.  Bien sûr, la main sur le cœur, le nouveau Premier ministre du Québec nous a dit que ce n’était pas fini, qu’il réintroduirait une nouvelle loi sur la laïcité [1].  Mais si le passé est garant de l’avenir, on peut penser que Philippe Couillard se découvrira d’autres priorités.

Ayant consacré beaucoup d’énergie à promouvoir la laïcité, je m’interroge sur ce résultat.  Est-ce la fin de la déconfessionnalisation de la société québécoise?

Déroute

Rien n’indique que la laïcité soit la cause de la spectaculaire défaite du Parti Québécois.  En effet, on note que l’appui populaire … Pour la suite du texte, cliquez ici »

Activités

La prière de Saguenay contestée en Cour suprême

Le MLQ dépose son mémoire

Le Mouvement laïque québécois (MLQ) a déposé cette semaine son mémoire demandant à la Cour suprême du Canada de renverser le jugement de la Cour d’appel du Québec autorisant la ville de Saguenay à réciter une prière lors de l’ouverture des assemblées municipales. La Cour suprême a déjà accepté de revoir ce jugement.

Rappelons que le Tribunal des droits de la personne avait conclu que la prière ainsi que la présence d’un crucifix et d’une statue du Sacré-Cœur avaient pour effet d’imposer à l’ensemble de la population et de façon intentionnelle les vues religieuses catholiques du maire, des conseillers et des principaux administrateurs de la ville

Le mémoire du MLQ, défendu par Me Luc Alarie, fait valoir que la Cour d’appel, a erré dans huit éléments en cause : la preuve d’expert; l’effet préjudiciable à la liberté de conscience; le caractère religieux de la prière; la compétence du Tribunal des droits de la personne; l’effet discriminatoire des symboles religieux; le caractère discriminatoire du règlement sur la prière; le préjudice subi par le plaignant; les ordonnances de redressement et de réparation.

La récitation d’une prière dans les circonstances e cause ne peut s’appuyer sur la Loi sur la liberté des cultes qui prévoit que le libre exercice du culte « public » ne bénéficie de la protection de la loi que dans un édifice consacré au culte public. Par surcroît, il n’existe au Québec aucune loi qui permette à une municipalité d’exercer une quelconque activité à caractère religieux.

Quant au sentiment d’exclusion et au préjudice subis par le plaignant, on doit les considérer proportionnels à l’émotion que suscite la prière chez le maire Jean Tremblay et à l’ardeur qu’il met à la défendre, fait valoir le mémoire.

Le MLQ lance une campagne de souscriptions afin de financer ce recours devant la Cour suprême. « Cette cause aura un impact majeur sur la définition de la laïcité de l’État et sur la défense de la liberté de conscience de tous les citoyens », a déclaré la présidente du MLQ, Lucie Jobin.

On peut se procurer le mémoire à cette adresse : http://www.mlq.qc.ca/wp-content/uploads/2012/06/Mémoire-final-assemblé-Cour-suprême.pdf

Information : Lucie Jobin : 514-985-5840

En savoir plus »