Lectures

Les Juifs du Québec
Les Juifs du Québec; In Canada We Trust. Réflexion sur l’identité québécoise (L’ABC de l’édition, 2016).
Pourquoi les Juifs québécois ne s’identifient-ils pas spontanément à la nation québécoise? Pourquoi ne parlent-ils pas français avec l’accent québécois? Pourquoi, contrairement à la France ou aux États-Unis, les Juifs du Québec constituent-ils un groupe différent de la société dans laquelle ils résident? Qui est responsable de la non-identification à la nation québécoise, les Juifs ou les Québécois?Lire la suite dans la recension par Daniel Baril dans son blogue dans voir.ca


Afghan et musulman, le Québec m’a conquis
Afghan et musulman, le Québec l’a conquis
On n’aura sans doute jamais autant parlé d’immigration et d’intégration au Québec qu’actuellement. À l’heure où l’emphase est mise sur le multiculturalisme et le développement séparé des «communautés culturelles», il existe aussi des cas d’intégration réussie.
Celui de Zabi Enâyat-Zâda en est un. Arrivé au Québec comme réfugié afghan à l’âge de 17 ans en 1983 suite à l’invasion soviétique, Zabi relate son parcours dans une autobiographie franche et intimiste qui est sans pareil dans ce genre de littérature. Contrairement à ce que le titre résolument optimiste pourrait laisser croire, Afghan et musulman, le Québec m’a conquis (éditions Trois-Pistoles, 2015), ce parcours fut tout sauf un long fleuve tranquille. Le titre est surtout révélateur d’un choix sans remord, celui de s’adapter à sa terre d’accueil sans pour autant renier ses origines, sa culture et son histoire. Compte-rendu de lecture du livre de Zabi Enâyat-Zâda sur le blogue de Daniel Baril.
Compte-rendu de lecture de Yvan Cliche sur Nuit blanche, magazine littéraire.


Les philosophes québécois et leur défense de la religion
Les philosophes québécois et leur défense de la religion (Connaissances et savoirs, 2017).
Je n’ai jamais cru à la mort de Dieu. Mais je n’aurais jamais cru non plus que des philosophes de notre époque allaient perdre leur rationalité devant le retour du discours religieux et s’enfoncer à ce point dans le relativisme de la «postmodernité».
Lire la suite dans la recension par Daniel Baril du volume de François Doyon concernant les philosophes Charles Taylor, Michel Seymour, Georges Leroux et Jean Grondin …


The Global Impact of Religious Violence
The Global Impact of Religious Violence
Voici sur le blogue de Daniel Baril la recension de l’ouvrage collectif d’André Gagné, The Global Impact of Religious Violence : La violence du religieux: sus à la rectitude médiatique
La religion est-elle en elle-même un facteur de violence ou n’est-elle qu’instrumentalisée pour mener des combats purement terrestres? C’est la question hautement controversée à laquelle s’attaque une équipe d’étudiants de deuxième et troisième cycles de l’Université Concordia sous la direction du professeur André Gagné, historien des religions au Département d’études théologiques. Et leur réponse est oui à la première partie de la question.


La face cachée du cours Éthique et culture religieuse
La face cachée du cours Éthique et culture religieuse (Leméac, 2016)
Sous la direction de Daniel Baril et de Normand Baillargeon, un collectif d’auteurs vient de publier un ouvrage résolument critique du cours Éthique et culture religieuse. Le volume s’adresse à un large public, principalement aux parents d’élèves de toutes convictions confondues. L’objectif est d’informer la population de la véritable nature, méconnue, de ce cours et de ses effets sur la formation de la pensée. Ce cours obligatoire n’a rien de différent des anciennes leçons d’enseignement religieux si ce n’est son élargissement à un contenu multiconfessionnel. À l’heure où le gouvernement cherche à prévenir la radicalisation, cesser l’endoctrinement à l’école devient une urgente nécessité.

Textes de Normand Baillargeon, Daniel Baril, Christopher DiCarlo, François Doyon, Daniel Dulude, Nadia El-Mabrouk, André Gagné, Mathieu Gagnon, Stéphane Marie, Sylvie Midavaine, Marie-Michelle Poisson, Joëlle Quérin, Michèle Sirois et Sébastien Yergeau.

Plus d’information sur le blogue Raison et laïcité de Daniel Baril.


Affirmer la laïcité

Pelchat, Christiane, Beauchamp, Caroline, et al.

Affirmer la laïcité, un pas de plus vers l’égalité réelle entre les femmes et les hommes
Un avis du Conseil du statut de la femme du Québec, mars 2011


John-Locke-Letter-concerning-Toleration1

Locke, John

Lettre sur la tolérance
Traduction française du texte intégral, publié pour la première fois en 1689, en latin et de façon anonyme,
Nathan, Collection Les Intégrales de Philo, 2003


Diderot-Le-neveu-de-RameauDiderot, Denis,
Le neveu de Rameau
Œuvre posthume du philosophe, écrite secrètement entre 1762 1773. D’abord une copie apocryphe française du manuscrit fut découverte par Schiller, traduite en Allemand par Goethe et publiée en Allemagne, en 1805 ; ensuite la version allemande fut retraduite en français par Delaunay et publiée en France, en 1831 ; enfin, le manuscrit original fut découvert par hasard chez un brocanteur en 1891 par Georges Monval, et publié la même année.
Œuvres de Diderot, Bibliothèque de la Pléiade, Gallimard, 1946, p.425


Diane-guilbault-Democratie-et-egalite-des-sexesGuilbault, Diane
Démocratie et égalité des sexes
Sisyphe, 2008


Louise-Mailloux-La-laicite-ca-s-imposeMailloux, Louise
La laïcité, ça s’impose
Les éditions du Renouveau québécois, 2011


Benhabib-Ma-vie-a-contre-coran
Benhabib, Djamila
Ma vie à contre-coran
VLB Éditeur, 2009


Voltaire-Traite-sur-la-toleranceVoltaire
Traité sur la Tolérance
publié d’abord en 1763, à l’occasion de la mort de Jean Calas,
Folio, Gallimard, 1975


Memoire-de-LumiereLincourt, Michel
Mémoire de Lumières
Roman en trois tomes,
Éditeur Michel Lincourt, 2011


pena-ruiz-histoire-de-la-laicitePeña-Ruiz, Henri
Histoire de la laïcité : genèse d’un idéal
Gallimard, Collection Découvertes, 2005


Pena-Ruiz-Qu-est-ce-que-la-laicite

Peña-Ruiz, Henri
Qu’est-ce que la laïcité ?
Gallimard, Folio actuel, 2003


    Tamzali, Wassila
Une femme en colère
Lettre d’Alger aux Européens désabusés
Gallimard, 2009